AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

1 clic toutes les 2h !



 
Le premier événement du forum "Le Bal des Losers" a commencé ! Vous pouvez toujours vous inscrire en cliquant ici !
Nous sommes en Septembre 2016 : la rentrée a eu lieu en août et une grosse soirée organisée par l'université se prépare.
Les étudiants de 4ème année et plus ne sont pas acceptés pour le moment. Merci de privilégier les 1ère, 2ème et 3ème années pour vos personnages inventés.
Les personnages adultes sont les bienvenus également. Personnels de l'Université, Professeurs ou autres, n'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous recherchons activement nos Présidents de confréries sous les traits de Shay Mitchell, Zac Efron, Tom Felton, Taylor Momsen & Colton Haynes !

Partagez|

[Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.” Mer 29 Juin - 11:32


Dhanesh Ashwatthama
35 ans ∞ Sacramento - Californie ∞ Américain ∞ Avocat & Professeur de Droit ∞ Célibataire et bisexuel ∞ Wahab Chaudhry

x x x



Ma vie… à vrai dire, je ne devrais pas être là pour vous la raconter… mais bon, comme je suis présent finalement, je vais tout de même vous la raconter, ne soyez pas si impatients que ça, tout vient à point à qui sait attendre…

Mon père, je ne connais vraiment pas grand-chose de lui. Ce que je sais ? C’est que j’en ai un, effectivement… puisqu’il faut un homme pour faire des enfants. Grossièrement, mon père, enfin, le terme de géniteur est plus approprié, n’a été présent que pour faire en sorte que ma mère tombe enceinte. Il à donc disparu aussi vite qu’il est apparu dans ma vie, et par la même occasion, celle de ma mère.

Quant à ma mère, à vrai dire, sa vie n’étais pas des plus réjouissantes à cette époque là, trente cinq ans auparavant, quand elle à rencontré l’homme qui m’a conçu. Sans travail fixe, sans argent, sans famille, cette indienne fraichement arrivée aux Etats-Unis n’avait d’autres moyens que de se prostituer. Vendre son corps pour quelques billets, histoire de survivre. Quand son ventre commença à s’arrondir, quelques semaines plus tard, elle ne savait que faire. Me garder ? Avorter ? 1981, le droit d’avorter n’avait même pas une décennie. Que diraient les gens si elle avortait ? que diraient-ils s’ils savaient l’origine de l’enfant ? Que diraient-ils s’ils venaient à savoir son métier ? Le temps passait de plus en plus vite et finalement, je pointais mon nez. L’histoire veut que je naisse un 25 décembre 1981.

Nous vivions dans une chambre d’hôtel plutôt miteuse. Etant encore qu’un enfant âgé de quelques mois, je n’avais d’autres moyens que de m’exprimer en pleurant et en hurlant à tout bout de champs. Un trou dans le ventre, une couche remplie, un mauvais rêve, un petit bobo, je pleurais… A tel point qu’un beau jour, la rue nous tendais les bras. Des plaintes émanant d’autres clients étaient remontées au propriétaire de l’hôtel. Nous voilà donc sans toit pour nous abriter, hormis des porches de maison, qui se transformèrent bien vite en hall de gare. Mais malheureusement, tout devait fermer et nous devions passer quelques heures dans la rue, en pleine nuit. Mais une rencontre allait changer notre quotidien, après une bonne année de galère.

Un homme. Ma mère commençait à paniquer à l’idée de voir un homme approcher. Elle n’accordait plus aucune confiance aux hommes, surtout depuis ma naissance. Elle pensait qu’il voulait encore l’utiliser comme simple marchandise, bref, comme prostituée. Imaginez une lionne qui protège sa progéniture. Imaginez maintenant une femme seule, dans la rue, bébé dans les bras. L’image est peut être enfantine, mais elle faisait preuve d’un grand réalisme. Mais elle était loin d’imaginer la bienveillance dont il allait faire preuve. Après de longues minutes d’insistance, elle baissa sa garde. Il était d’origine indienne, ça sautais aux yeux. C’est pour cela que sa méfiance s’envola quelques instants. A peine cinq minutes plus tard, elle accepta sa proposition et le suivit…

Quelques années plus tard… La communauté indienne de Sacramento nous avait recueillis. Enfin un toit sur la tête. De quoi manger dans l’assiette. J’étais un garçon plutôt espiègle, à faire tourner la tête de toute les mères du quartier. Quant à ma mère, elle avait enfin un travail décent. Cela nous permettait de manger et de contribuer aux charges du foyer commun dans lequel nous avions été accueillis. Plus tard, on me racontera que les petites filles plus âgées que moi jalousaient ma crinière chevelue. J’aimais faire le petit voyou, mais rien de bien méchant à cette âge la. Mise à part chaparder des bonbons ou des pâtisseries dans la cuisine. Bien sur, quand j’étais prit sur le fait, je faisais ma petite moue coquine d’un gosse de quatre ans en niant que c’étais moi. Même si des miettes trahissaient mon délit. Ce qui avait aussi changé, c’est que j’avais une tripotée d’homme de cette communauté qui essayait de me donner un modèle masculin. Mais j’étais plutôt coquin et réfractaire à l’autorité masculine. J’avais beau essayer ma petite moue, cela marchait guère sur les hommes.  

L’adolescence… phase critique de ma vie ou j’avais quitté le monde de la petite enfance. Loin de l’idylle du « tout beau, tout rose ». Je refoulais de plus en plus l’autorité maternelle. Qui plus est, je n’accordais aucune souveraineté à l’autorité masculine du « harem » indien dans lequel je vivais. J’appelais ca un harem, en effet. J’étais dans la phase ou je n’accordais aucune importance à l’autorité donc. Et encore moins la discipline imposée par des hommes qui n’avait aucune légitimité sur moi. Je tenais tête aux refus qui m’étaient ordonnés, je dépassais le couvre feu autorisé et goutait à mes premières cuites.

En parallèle de mon comportement de plus en plus outrageant, je faisais étonnement preuve d’une réussite scolaire plutôt déconcertante. Je ne faisais rien pour réussir, mais  les résultats le démontraient. J’avais une facilité à apprendre qui faisait griser  les premiers de la classe. Mon comportement exaspérant décontenançait l’équipe professorale et la direction. Quand il y avait une embrouille, ils en étaient sûrs, j’étais impliqué. Mais que vouliez vous, il fallait bien s’occuper un peu non ? Je m’ennuyais tellement que c’était ma manière de passer le temps. Cet ennui perpétuel cachait apparemment un QI plus élevé que la moyenne. Mais je ne voulais pas en prendre conscience. Je n’en faisais qu’a ma tête. Je pouvais réussir et briller au lieu de perdre mon temps dans des bagarres inutiles.

Le moment de rentrer à l’université avait sonnée. Mon dossier scolaire était quasiment parfait niveau résultats. Rien à reprocher sur ce point là. Hormis mon comportement bagarreur et mon attitude désinvolte. Ce qui ne manqua pas de me porter préjudice. Refusé à Harvard. Refusé à Princeton. Refusé à Yale. Accepté à l'université d'Etat de la ville... En même temps, je ne savais pas comment j’aurais pu payer mes études dans une prestigieuse université. Vu le milieu modeste dans lequel je vivais, je n’avais pas eu d’autres choix. Malgré tout cela, la communauté dans laquelle nous vivions avec ma mère possédait un petit pécule servant à financer les études à l’université. Dans un avenir proche, je ne serais jamais assez reconnaissant de m’avoir accordé une telle confiance. Je ne savais pas encore la chance que j’avais d’avoir les gens de se quartier derrière moi. Malgré mon attitude offensante.  

L’université était pour moi une énorme plaine de jeu à ciel ouvert. J’y étudiais le droit, sans grande vocation à la base. Je n’avais pas trop su quoi choisir, alors je m’étais dit que cette branche pouvait être plutôt sympa. Mais comparé aux années lycées, s’en étais fini pour moi les petites beuveries d’adolescent immature. Je pouvais passer à l’étape supérieure, avec les beuveries et la drogue entremêlée. Je goutais donc sans vergogne à la défonce aux produits illicites, c’est aussi à cette période que j’avais réellement eu mes premières aventures avec les filles. Lors d’une soirée où je m’étais mis une misère, un cocktail d’alcool et d’herbe, je me suis mis à embrasser un garçon. Je ne sais pas si c’était l’effet pervers du mélange qui m’avait fait délirer, mais j’avais eu l’impression qu’il me faisait du gringe. J’ai cédé instinctivement à cet appel, de manière impulsive. Quelques minutes plus tard, j’étais pris d’un malaise…

Une fin de nuit et son lendemain à l’hôpital. Ma mère et une délégation de la communauté l’avaient suivie. Je vous passerais le sale quart d’heure que j’ai passé, enfin le sale quart d’heure qui à bien duré une heure ou deux plutôt. C’est à ce moment là que j’ai prit conscience de mon énorme boulette. Des risques énormes que j’avais pris. Fini la drogue. Fini l’abus d’alcool excessif. Le surlendemain, je reprenais le cours quasiment normal de ma vie d’étudiant. Les cours de droit, les soirées (quand même, j’étais jeune…), les filles et les garçons.

Me voilà arrivé à l’âge de vingt sept ans. Après un doctorat en droit, je me voyais me remettre enfin mon diplôme d’avocat au barreau. Je vais vous avouer que par moments, j’en ai réellement bavé, malgré ma capacité à ingérer facilement les connaissances acquises et transmises par mes professeurs. Plusieurs propositions d’emploi m’ont été faites, dans de prestigieux cabinets. J’aurais pu faire une belle carrière. Mais avec le temps, j’ai mûri. Je préfère largement rester terre à terre. J’ai accepté un poste dans un cabinet, ici, à Sacramento.

Trente trois ans. Après une première partie de ma carrière en tant qu’avocat libéral, je suis officiellement devenu associé à part entière. J’ai racheté les parts d’un de mes patrons qui partait en retraite. En parallèle, je postulais en candidature spontanée au poste de Professeur de Droit à l'université de Monroe. Université assez récente, mais de loin la moins réputée de tout le pays... Bizarrement, ma candidature ne tarda pas de faire mouche et je fut retenu sans de grande difficulté. J'espérais simplement rehausser un peu le niveau de cet endroit. A côté de mon poste de professeur, je continuais encore à travailler dans mon cabinet. Je voulais encore exercer en parallèle, histoire de ne pas être rouillé.

Imaginez-vous maintenant… moi, le fils d’une prostituée, ayant vécu dans la rue avec sa mère, avoir été un adolescent des plus turbulents, devenir avocat et professeur de droit. Moi-même jamais je ne l’aurais imaginé. Jamais je ne pourrais remercier cet homme, qui, trente quatre ans plus tôt, nous à accueilli dans ce quartier indien. Je ne l’ai jamais considéré comme mon père, mais à jamais je le respecterais. Maintenant, j’avais de quoi vivre décemment. Je ne roulais pas sur l’or, mais j’avais un mode de vie très confortable. J’avais remboursé l’investissement que la communauté avait fait pour mes études. J'avais relogé ma mère dans un appartement décent et coquet, à quelques mètres du quartier ou nous avons été recueillis.

Mais si je suis devenu ce que je suis, c’est aussi grâce à une seule personne. La première femme à qui j’ai pensé et  la dernière à laquelle je penserais… ma mère.


People always say that I'm...

x x x

Behind the screen
Sinon, pour de vrai je m'appelle Flavien, mais vous pouvez m'appeler Numa. J'ai 26 ans ans et (presque) toutes mes dents ! (: Côté présence, je pense être là 5/7 jours. J'ai connu le forum grâce au groupe de pub que je gère sur Facebook et depuis, ma vie a changé !
Je tiens à indiquer que les images que j'ai utilisées viennent de http://www.wahabchaudhry.com/ et que leur créateur s'appelle redimensionné par mes soins.


x x x




Dernière édition par Dhanesh Ashwatthama le Ven 1 Juil - 7:46, édité 36 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice Adulée
avatar
Masculin Etats-Unis
» Âge : 34
» Célébrité : Daniel Gillies
» Métier/Job : Professeur à Monroe U.
» Grade : Professeur titulaire
» Relations :
StellaMa femme. Tu partages ma vie depuis bientôt 10 ans. Je ne saurais pas vivre sans toi.

AmelyaMon étudiante. Nous passons beaucoup de temps ensemble et je sens que nous nous rapprochons dangereusement. Je n'aime pas trop ça, mais en même temps il m'est impossible de me défaire de l'emprise que tu as sur moi...

ChamyaProtégée. Je te sens fragile et en souffrance, bien que je ne sache pas encore pourquoi. Mon instinct paternel me pousse à essayer de t'aider, malgré tes nombreux refus.

JamesDescription en cours...

» Points d'assiduité : 545
» A Sacramento depuis : 24/07/2012
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.” Mer 29 Juin - 11:41

YOUHOU ! Very Happy Après la CB, je te souhaite officiellement la bienvenue ici ! Razz
Hate d'en découvrir d'avantage sur le collègue de Nich ! Very Happy Si tu veux un lien surtout, n'hésite pas ! ^^
Bonne continuation pour ta fiche !

_________________

'cause in a sky full of stars
You know you make my world light up. When I was down, when I was hurt, you came to lift me up.

Viens donner ton avis sur le forum sur PRD & GoldHeart ! ♥
&
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.” Mer 29 Juin - 11:48

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.” Jeu 30 Juin - 20:29

Bienvenue et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.” Jeu 30 Juin - 21:08

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.” Ven 1 Juil - 0:07

Ca y est, fiche terminée
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice Adulée
avatar
Masculin Etats-Unis
» Âge : 34
» Célébrité : Daniel Gillies
» Métier/Job : Professeur à Monroe U.
» Grade : Professeur titulaire
» Relations :
StellaMa femme. Tu partages ma vie depuis bientôt 10 ans. Je ne saurais pas vivre sans toi.

AmelyaMon étudiante. Nous passons beaucoup de temps ensemble et je sens que nous nous rapprochons dangereusement. Je n'aime pas trop ça, mais en même temps il m'est impossible de me défaire de l'emprise que tu as sur moi...

ChamyaProtégée. Je te sens fragile et en souffrance, bien que je ne sache pas encore pourquoi. Mon instinct paternel me pousse à essayer de t'aider, malgré tes nombreux refus.

JamesDescription en cours...

» Points d'assiduité : 545
» A Sacramento depuis : 24/07/2012
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.” Ven 1 Juil - 7:33

Yeah ! Very Happy Je suis contente de voir que tu as terminé ta fiche !

Juste, avant ta validation, il faudra juste modifier un touuuut petit truc : tu dis que Dhan a été élève à l'université de Sacramento : Sacramento, il faut savoir qu'il existe une véritable université d'Etat, autre que Monroe (qui elle, est fictive). De plus, l'Université Monroe est assez récente : je ne l'ai précisé nulle part (mais je vais surement le rajouter) mais elle doit avoir une dizaine d'années au maximum.
Du coup, je pense que ça serait plus judicieux et intéressant pour Dhan d'avoir été à l'autre, la vraie, Université de Sacramento. ^^
Pour Monroe, il ne faut pas oublier qu'y faire ses études, c'est pas vraiment bon signe : les enseignements ne sont pas de grande qualité, peu de ressources et un public très difficile. Du coup, je trouve ça aussi plus réaliste pour Dhan qui se voit faire de jolies propositions d'embauches après l'obtention de son diplôme : ça ne lui serait jamais arrivé s'il l'avait obtenu à Monroe.

Aussi, le fait que ce soit Monroe qui te recrute me paraît un peu étrange : tu es quand même un avocat qu'on ne présente plus dans la ville, avec une bonne image et un salaire plus que conséquent. Du coup, je ne pense pas que le Doyen oserait venir te proposer un poste dans une Université comme celle-ci... Est-ce que tu penses qu'une candidature spontanée de ta part serait envisageable ? Et bien sûr, elle serait de suite acceptée par l'Universitée Monroe qui ne crachait jamais sur le prestige d'avoir un avocat tel que toi parmi ses professeurs. ^^

_________________

'cause in a sky full of stars
You know you make my world light up. When I was down, when I was hurt, you came to lift me up.

Viens donner ton avis sur le forum sur PRD & GoldHeart ! ♥
&
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.” Ven 1 Juil - 7:35

Je vais modifier ça


Dernière édition par Dhanesh Ashwatthama le Ven 1 Juil - 7:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice Adulée
avatar
Masculin Etats-Unis
» Âge : 34
» Célébrité : Daniel Gillies
» Métier/Job : Professeur à Monroe U.
» Grade : Professeur titulaire
» Relations :
StellaMa femme. Tu partages ma vie depuis bientôt 10 ans. Je ne saurais pas vivre sans toi.

AmelyaMon étudiante. Nous passons beaucoup de temps ensemble et je sens que nous nous rapprochons dangereusement. Je n'aime pas trop ça, mais en même temps il m'est impossible de me défaire de l'emprise que tu as sur moi...

ChamyaProtégée. Je te sens fragile et en souffrance, bien que je ne sache pas encore pourquoi. Mon instinct paternel me pousse à essayer de t'aider, malgré tes nombreux refus.

JamesDescription en cours...

» Points d'assiduité : 545
» A Sacramento depuis : 24/07/2012
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.” Ven 1 Juil - 7:36

Super ! Very Happy Dès que c'est fait, je te valide sans plus te faire attendre, promis !

_________________

'cause in a sky full of stars
You know you make my world light up. When I was down, when I was hurt, you came to lift me up.

Viens donner ton avis sur le forum sur PRD & GoldHeart ! ♥
&
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.” Ven 1 Juil - 7:37

Mais du fait de son comportement d'ado perturbé, je partais du principe qu'il à été refoulé de pas mal d'universités à cause de ça Very Happy

Mais faut avouer que si elle est récente, 10 ans, ca fait incohérent du coup avec l'histoire de Dhan
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice Adulée
avatar
Masculin Etats-Unis
» Âge : 34
» Célébrité : Daniel Gillies
» Métier/Job : Professeur à Monroe U.
» Grade : Professeur titulaire
» Relations :
StellaMa femme. Tu partages ma vie depuis bientôt 10 ans. Je ne saurais pas vivre sans toi.

AmelyaMon étudiante. Nous passons beaucoup de temps ensemble et je sens que nous nous rapprochons dangereusement. Je n'aime pas trop ça, mais en même temps il m'est impossible de me défaire de l'emprise que tu as sur moi...

ChamyaProtégée. Je te sens fragile et en souffrance, bien que je ne sache pas encore pourquoi. Mon instinct paternel me pousse à essayer de t'aider, malgré tes nombreux refus.

JamesDescription en cours...

» Points d'assiduité : 545
» A Sacramento depuis : 24/07/2012
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.” Ven 1 Juil - 7:47

Ne t'inquiète pas, je pense que ça colle malgré tout : l'Université de Sacramento est publique et du coup tout de même assez accessible. ^^ Donc Dhan y aurait eu accès grâce à ses bons résultats, même si son comportement n'étais pas parfait Very Happy

_________________

'cause in a sky full of stars
You know you make my world light up. When I was down, when I was hurt, you came to lift me up.

Viens donner ton avis sur le forum sur PRD & GoldHeart ! ♥
&
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.” Ven 1 Juil - 7:49

Bon, modifié, normalement, c'est tout bon

Accepté à Sacramento est devenu "Accepté à l'université d'Etat de la ville..."

Le paragraphe ou il est recruté par le président de l'université est devenue une "candidature spontanée acceptée sans broncher histoire de rehausser le niveau"
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice Adulée
avatar
Masculin Etats-Unis
» Âge : 34
» Célébrité : Daniel Gillies
» Métier/Job : Professeur à Monroe U.
» Grade : Professeur titulaire
» Relations :
StellaMa femme. Tu partages ma vie depuis bientôt 10 ans. Je ne saurais pas vivre sans toi.

AmelyaMon étudiante. Nous passons beaucoup de temps ensemble et je sens que nous nous rapprochons dangereusement. Je n'aime pas trop ça, mais en même temps il m'est impossible de me défaire de l'emprise que tu as sur moi...

ChamyaProtégée. Je te sens fragile et en souffrance, bien que je ne sache pas encore pourquoi. Mon instinct paternel me pousse à essayer de t'aider, malgré tes nombreux refus.

JamesDescription en cours...

» Points d'assiduité : 545
» A Sacramento depuis : 24/07/2012
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.” Ven 1 Juil - 7:54



Fiche validée
Bravo et bienvenue parmi nous !
x x x
Maintenant que tu as terminé ta fiche de présentation, je suis là pour procéder à ta validation.

Merci d'avoir effectué les petites modifications ! Very Happy C'est parfait maintenant !

Ce message va t'aider à mieux connaître le forum, en t'indiquant les endroits importants. T'es prêt ? On y va !

ϟ En premier lieu, je te conseille, si ce n'est pas déjà fait, d'aller compléter ton profil avec les informations de ton personnage. C'est plus sympa pour les autres membres, afin qu'ils puissent te connaître !

ϟ Ensuite, tu pourrais aller créer ta fiche de sujets & de relations. Elle permettra aux autres membres de te proposer des liens et des sujets pour t'introduire dans le RP ! Aussi, si tu le souhaites, tu peux créer un sujet de communication. Ce n'est pas obligatoire, mais c'est plus sympa, et c'est aussi une manière différente de faire avancer les RP rapidement.

ϟ Si tu souhaites tout savoir sur Sacramento, Monroe U. et le système universitaire américain, tu peux aller voir par ici. Ca grouille d'infos utiles qui te permettront de tout comprendre facilement.

ϟ Une fois ces petites choses faites, tu pourras aller consulter le Panneau d'Affichage afin de trouver un logement, un club, un job ou encore une confrérie à rejoindre. Sache que les confréries ne sont pas obligatoires. Par défaut, tu as d'ailleurs déjà été ajouté au groupe "Random Student" qui correspond à ceux qui n'ont pas encore rejoint une confrérie.

Voilà ! Après tout ça, tu pourras commencer à jouer sur le forum. Si tu as la moindre question, le moindre doute (ou même une idée farfelue) qui te passe par la tête, n'hésite pas à me contacter : je serais évidemment ravie de t'aider ! =D

Sur ce, je te souhaite une bonne continuation sur le forum ! BisoOous !



_________________

'cause in a sky full of stars
You know you make my world light up. When I was down, when I was hurt, you came to lift me up.

Viens donner ton avis sur le forum sur PRD & GoldHeart ! ♥
&
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.”

Revenir en haut Aller en bas
[Terminé] Dhanesh Ashwatthama - “Vieillir c'est se rappeler son enfance.”
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last Chance for Losers ! ™ ::  :: Archives & Corbeille :: Corbeille-