AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

1 clic toutes les 2h !



 
Le premier événement du forum "Le Bal des Losers" a commencé ! Vous pouvez toujours vous inscrire en cliquant ici !
Nous sommes en Septembre 2016 : la rentrée a eu lieu en août et une grosse soirée organisée par l'université se prépare.
Les étudiants de 4ème année et plus ne sont pas acceptés pour le moment. Merci de privilégier les 1ère, 2ème et 3ème années pour vos personnages inventés.
Les personnages adultes sont les bienvenus également. Personnels de l'Université, Professeurs ou autres, n'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous recherchons activement nos Présidents de confréries sous les traits de Shay Mitchell, Zac Efron, Tom Felton, Taylor Momsen & Colton Haynes !

Partagez|

Living like we're renegades - Jackie & Alaric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Living like we're renegades - Jackie & Alaric Sam 6 Aoû - 6:10

Living like we're renegades Δ Jackie & Alaric

Quelle idée de bloquer l'accès à Facebook. D'accord, c'est plutôt normal dans la salle d'informatique d'une université. Mais c'est une université de ratés, les profs sont censés être relativement stupides eux aussi. Mais ils ont pourtant été assez malins pour penser à bloquer le site le plus fréquenté du monde - après les sites dont personne ne parle, évidemment. Les yeux rivés sur mon écran, mes doigts défilent à toute vitesse sur le clavier. Sans le savoir, ils  apprennent des astuces de hackers qui nous sont bien utiles dans des cas pareils. Un gars de mon année a réussi à se connecter à Facebook, alors je dois bien en être capable moi aussi... Access denied. Je retiens un juron, puis ferme toutes les fenêtres ouvertes en soupirant. Je retenterai le coup demain, là ça commence à faire louche, le prof semble river toute son attention sur moi. Je pose ma tête dans la paume de ma main et le regarde d'un air intéressé, hochant la tête de temps en temps. 

Un coup d'oeil sur le côté m'apprend que mes collègues sont en train d'effectuer toute une série d'actions sur leurs ordinateurs, ce qui signifie que je suis totalement à côté de la plaque. Comme d'habitude. Je tousse doucement et observe rapidement ce que fait la fille devant moi pour tenter de faire pareil. Peine perdue, j'y comprends absolument rien. "Bon, on va faire une pause, on reprendra après. Tout le monde dehors." Un sourire satisfait m'étire les lèvres et je me lève avec hâte, passant mon sac à dos sur une seule épaule. J'éteins rapidement mon ordinateur, pas décidé à revenir après la pause, puis m'éclipse dans le couloir avant d'attirer les foudres du professeur. 

Le couloir grouille de monde. Des geeks, des sportifs, des SCF : sans-catégorie-fixe... Je salue d'un signe de tête les personnes que je connais, offre un sourire adorable aux jeunes filles qui passent et m'apprête à ouvrir mon casier lorsque mon regard se pose sur LA personne qu'il me fallait. Jackie. Elle ne m'a visiblement pas vu et est en chemin pour ranger ses affaires. Je me dépêche de la rejoindre, discrètement, et me poste derrière la porte de son casier. "Bouh !" je lui lance quand elle referme celle-ci, accompagnant mes paroles d'un petit geste faussement menaçant. "Salut soeurette ! Tu m'as manqué tu sais" je lui lance en lui ébourriffant les cheveux, chose qu'elle n'aime pas et je ne le sais que trop bien. Même chose pour le fait de l'appeler soeurette d'ailleurs, c'est de la provocation pure et dure. "J't'emmène manger des pancakes en ville. Au Nutella. Tu peux pas refuser." Et un petit sourire charmeur pour la convaincre. Si elle a cours ? Je n'en ai absolument rien à cirer !
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Living like we're renegades - Jackie & Alaric Mar 23 Aoû - 2:54

Alaric ∞ Jackie
Je pianotais sur mon portable, j'étais en train de parler à Amelya. Ou plutôt disons de la harceler et la spamer de message pour qu'elle me dise qui était le prof sur qui elle craquait. Au moins qu'elle me donne un indice, je finirais bien par trouvé de toute façon ! Et si je trouve pas elle me le dira parce qu'elle ne peut rien me cacher c'est comme ça !Je relevais les yeux un instant pour les poser sur mon prof histoire de m'assurer qu'il ne me calait pas. "pff ben c'est sûr que je risque pas de craquer pour un prof moi" murmurais-je rien que pour moi, ou presque, vu le petit sourire de ma voisine elle avait du entendre.  L'heure de la pause, enfin ! Je me lève et prend mon sac à main dans lequel je met le peu d'affaire que j'avais sortit "Pourquoi tu laisses pas ton sac au lieu de t'encombrer ?" J'haussais un sourcil en relevant la tête vers ma voisine de table "Sérieusement tu me vois laisser mon sac avec mon porte-feuille, mon portable, mes gâteaux et mon maquillage ici ? A la porté de n'importe quel voleur ?" Ben ouai le maquillage aussi ça coûtait cher mine de rien et puis j'étais en jupe aujourd'hui donc pas de poche pour mettre mon portable ou mon porte-feuilles "C'est pas que j'ai pas confiance mais on est beaucoup dans la classe et.... Si en fait c'est ça j'ai pas confiance" Je lui fit un grand sourire avant de mettre mon sac sur mon épaule et de sortir de la salle pour parcourir les couloirs jusqu'aux casiers.

Fallait bien que je dépose tout ce qui était inutile dans mon sac et qui commençait à peser lourd tout de même, autrement dit: mes cours ! J'ouvre donc mon casier et met tout ce qu'il faut dedans. C'est au moment de refermer que je ne pus retenir un sursaut au "Bouh !" de Ric qui n'avait probablement pas pu s'en empêcher. Je lui poussais l'épaule "Met t'es con tu m'as fait peur !" Oui bon c'était le but j'imagine mais j'aimais pas ça ! "Salut soeurette ! Tu m'as manqué tu sais" J'allais répondre quand il eu la merveilleuse idée de m'ébouriffer les cheveux, il avait décidé de les enchaîner aujourd'hui on dirait ! Je me recoiffais rapidement en le regardant les yeux plissés "Oui, je sais, frê-rot ! Je suis tellement indispensable qu'une minute sans moi est un vrai calvaire c'est pas une nouveauté" Je lui lançais un sourire avant de fermer à clé mon casier "J't'emmène manger des pancakes en ville. Au Nutella. Tu peux pas refuser." J'avoue que le mot nutella fit tilt dans ma tête et j'avais directement haussé les sourcils en tournant la tête vers lui. Gross bouffeuse de nutella, grillée ! Et en plus avec ce sourire... Ça me donnait envie de le gifler, ou de l'embrasser, ou bien de le gifler puis de l'embrasser. De toute façon j'avais bien trop souvent envie de lui arracher tous ses vêtements et de m'abandonner à plein de choses pas très catholiques avec lui. C'était d'ailleurs pour ça qu'il n'avait pas le droit de m'appeler sœurette ! "Pancake au nutella ou bien "Codifications civiles et pénales" je crois que mon choix est fait" Comme s'il y avait vraiment matière à hésiter. Et puis entre Alaric et mon prof voilà quoi. Je remis mon sac sur mon épaule et lui passais devant pour prendre le chemin sans l'attendre.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Living like we're renegades - Jackie & Alaric
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Hawkins Jayden - living like we're renegades
» Les Orks d'Alaric - surtout du Goff
» Ever Living rule
» Living crappily ever after • PV
» Strip martial pour Jackie Chan...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last Chance for Losers ! ™ ::  :: Archives & Corbeille :: Corbeille-