AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

1 clic toutes les 2h !



 
Le premier événement du forum "Le Bal des Losers" a commencé ! Vous pouvez toujours vous inscrire en cliquant ici !
Nous sommes en Septembre 2016 : la rentrée a eu lieu en août et une grosse soirée organisée par l'université se prépare.
Les étudiants de 4ème année et plus ne sont pas acceptés pour le moment. Merci de privilégier les 1ère, 2ème et 3ème années pour vos personnages inventés.
Les personnages adultes sont les bienvenus également. Personnels de l'Université, Professeurs ou autres, n'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous recherchons activement nos Présidents de confréries sous les traits de Shay Mitchell, Zac Efron, Tom Felton, Taylor Momsen & Colton Haynes !

Partagez|

So you think you can run ? | Elijah W.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Non Playable Character
avatar
Masculin Etats-Unis
» Âge : 63
» Célébrité : xxx
» Métier/Job : Doyen de Monroe U.
» Points d'assiduité : 110
» A Sacramento depuis : 16/07/2012
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: So you think you can run ? | Elijah W. Mer 20 Juil - 16:41

Comme chaque année, les présidents de la fraternité Run Fast se sont réunis pour sélectionner leurs nouvelles recrues. Parmi les candidats, se trouve Elijah, étudiant fraîchement débarqué en première année à Monroe.

22h59. Temple of Sweat.


Plus tôt dans la journée eut lieu la fameuse réunion au sujet des recrutements. Peu d’étudiants s’étaient porté candidats pour intégrer la confrérie cette année. Néanmoins, parmi eux se trouvaient plusieurs éléments pour le moins intéressants. Par exemple, cet étudiant bien plus âgé que les autres, qui portait le même nom de famille qu'un prof de l'université. Surf, lacrosse, basket… Cet étudiant avait déjà pratiqué bon nombre de sports, décidément. Mais, relégué au même rang que ses camarades, il n’échappa pas au bizutage de cette année.

Les invitations avaient été envoyées un peu plus tôt ce même jour. Le mot était court mais clair. « Rendez-vous ce soir à 23h, au Temple of Sweat. Aucun retard ne sera toléré. » Aucune autre information ne leur avait été communiquée.

Il était désormais pratiquement 23h et les recrues étaient présentes – à l’exception de quelques rares absents… tant pis pour eux. Quelques-uns étaient venus chaussés et habillés de leur plus belle chemise pour cette occasion spéciale. Les malheureux… Ils n’avaient pas la moindre idée de ce qui les attendait ce soir. Le président de la confrérie s’avança vers eux pour leur souhaiter la bienvenue, à sa façon.

- Bienvenue à tous dans la villa des Run Fast ! Ici, vous ne venez pas pour faire la fête, mais pour vous entraîner et vous surpasser. Dans notre confrérie, on veut des vainqueurs, pas des mauviettes. Sinon, vous pouvez toujours postuler chez les Party Hard

Après un bref instant à scruter les recrues, il reprit :

- Je vois que certains d’entre vous ont pensé à se mettre sur leur trente-et-un ce soir. Eh bien, ce n’était pas utile. Croyez-moi, ce qui vous attend ce soir, ce n’est pas de la rigolade. On a conçu un parcours du combattant, exprès pour vous.

En regardant autour d’eux, les étudiants remarquèrent très vite que des aménagements avaient été faits tout spécialement pour cette soirée. Un filet horizontal avait été dressé à une vingtaine de centimètres seulement du sol, dans le jardin. Bien qu’il n’eût pas plu récemment, les étudiants constatèrent que le sol était extrêmement boueux. Il ne leur fallut que peu de temps pour comprendre ce qui les attendait et les plus fragiles d’entre eux eurent déjà du mal à cacher leur dégoût.

- Le parcours débutera ici. Vous devrez courir jusqu’au filet. Interdiction bien sûr de passer par-dessus ou à côté. Vous avez bien compris : il faudra ramper.

Au fur et à mesure de son discours, la tension devenait de plus en plus palpable parmi les candidats. Le président ne put s’empêcher d’esquisser un sourire face à leurs réactions.

- Arrivés de l’autre côté, une course d’obstacles vous attend. Vous devrez ensuite escalader un mur qui vous mènera sur le toit de la villa. Là, vous trouverez un ballon de basket. Il y en a assez pour tout le monde, ne vous inquiétez pas, rajouta-t-il d’un rire narquois. Depuis le toit, vous devrez effectuer un plongeon dans la piscine et nager jusqu’à l’autre extrémité. Une fois sortis de la piscine, vous n’aurez plus qu’à marquer un panier avec votre ballon… si vous ne l’avez pas perdu entre temps.

Après un moment à observer les étudiants figés dans le silence le plus total, il termina :

- Si vous n’avez plus de questions, vous pouvez commencer. Ou rentrer chez vous, rajouta-t-il un sourire aux lèvres.

A ces mots, plusieurs candidats hésitants quittèrent la villa, sous le regard satisfait du président des Run Fast. Les autres entreprirent d’attaquer le parcours, certains avec plus de facilité que d’autres…

_________________

Venez donner votre avis sur le forum & nous aider
à le promouvoir sur PRD & GoldHeart ! ♥

&
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: So you think you can run ? | Elijah W. Mer 20 Juil - 23:54

So you think you can run ?
Je checkais la main du pote avec lequel j'étais "Ben tu vas où ?" Je vérifiais un coup l'heure tout de même "Au recrutement pour la confrérie" Il haussa un sourcil en me regardant de la tête aux pieds "Et t'y vas habillé comme ça ?" Je baissais la tête pour regarder comment j'étais habillé. Short de sport, marcel et basket c'était juste idéal pour une confrérie de sport non ? "Pas le choix mon tutu n'as pas finit de sécher" Je m'éloignais en faisant un petit pas de danse classique, celui que tout le monde connaissais, version parodié bien sûr. Levant les bras et tournant sur moi même avant de faire un petit saut. Magnifique ! "Allez vieux à toute !" Sur ce je me barrais au temple of sweat, y allant même en courant un peu, ayant hâte de voir ce qui m'attendait. Au moins ça me faisait un échauffement. Je n'étais pas le premier arrivé mais pas le dernier non plus donc ça allait, j'avais du arriver deux minutes avant les vingt trois heures. Mes yeux se posèrent sur l'un d'eux qui avait carrément osé la cravate, il était le seul d'ailleurs à être allé aussi loin. Je m'approchais de lui et passait mon bras sur ses épaules en prenant le bout de sa cravate et me retenant de rire "Alors ça c'est vraiment mignon, tu viens postuler pour être arbitre c'est ça ?" Je le regardais un grand sourire aux lèvres quand on nous adressa enfin la parole. Je lâchais donc le mec et regardais de nouveau face à moi Bienvenue à tous dans la villa des Run Fast ! Ici, vous ne venez pas pour faire la fête, mais pour vous entraîner et vous surpasser. Dans notre confrérie, on veut des vainqueurs, pas des mauviettes. Sinon, vous pouvez toujours postuler chez les Party Hard… Joignant mes mains dans mon dos je réprimais un sourire en sachant que des Party Hard il y avait des chances pour que j'en côtoie beaucoup. J'étais un grand adepte des soirées. Je vois que certains d’entre vous ont pensé à se mettre sur leur trente-et-un ce soir. Eh bien, ce n’était pas utile. Croyez-moi, ce qui vous attend ce soir, ce n’est pas de la rigolade. On a conçu un parcours du combattant, exprès pour vous. Je jetais un coup d’œil à monsieur cravate à côté de moi, ne pouvant pas m'empêcher de sourire. Ça paraissait plutôt logique pourtant que pour intégrer une fraternité de sport il ne fallait pas être fringué comme un homme d'affaire. Enfin peut-être que certains n'avaient vraiment pas pensé qu'il y aurait des épreuves, pourtant qui dit fraternité dit bizutage, sinon tout le monde pourrait y entrer en correspondant aux critères ou pas. En parlant de parcours de combattant oui on voyait très bien de quoi il s'agissait Le parcours débutera ici. Vous devrez courir jusqu’au filet. Interdiction bien sûr de passer par-dessus ou à côté. Vous avez bien compris : il faudra ramper. En fait je commençais presque à plaindre mon voisin de droite, le pauvre ! Mais moi j'allais me marrer je sentais ! Me salir n'avait jamais été un truc qui me dégoûtait, après tout ça n'était pas comme si j'avais jamais joué avec mes frères dans la boue et étant le plus petit et surtout étant gamin à l'époque, c'était moi qui en avait le plus bouffé !

Arrivés de l’autre côté, une course d’obstacles vous attend. Vous devrez ensuite escalader un mur qui vous mènera sur le toit de la villa. Là, vous trouverez un ballon de basket. Il y en a assez pour tout le monde, ne vous inquiétez pas. Depuis le toit, vous devrez effectuer un plongeon dans la piscine et nager jusqu’à l’autre extrémité. Une fois sortis de la piscine, vous n’aurez plus qu’à marquer un panier avec votre ballon… si vous ne l’avez pas perdu entre temps. Un ballon de basket, alors ça c'était le pied ! Si vous n’avez plus de questions, vous pouvez commencer. Ou rentrer chez vous Une nouvelle fois je regardais Mister Cravate pour voir s'il allait partir. Je frappais dans mes mains avant de les frotter entre elle, tout sourire "Bon ben c'est partit !" Je me penchais en avant pour attraper de la boue avec mes doigts et me faire un trait sur chaque joue. En effet c'était partit ! Je me mettais donc à plat ventre pour ramper sous le filet, dans la boue, ça va ça n'était pas le plus difficile. Ensuite la course d'obstacle, il fallait sauter, se baisser, fléchir, ayant fait de l’athlétisme je connaissais un peu. D'ailleurs la plus part des sports que j'avais fait aller m'aider la. En revanche je n'avais jamais fait d'escalade en club, je savais grimper dans les arbres comme tout le monde mais un mur non. Bon heureusement il n'était pas tout lisse donc même si je galérais un peu avec mes mains encore glissantes à cause de la boue, ainsi que mes baskets, j'arrivais à trouver des prises. Une fois en haut un grand sourire étira mon visage face à tous ces ballons de basket, la j'étais dans mon élément. Je tapais sur l'un d'eux pour le faire rebondir et le rattraper. Je pris même le temps de le faire tourner sur mon doigt. Et oui quand on arrive à faire ça on adore le faire tout le temps. Je cherchais mon ami cravate des yeux et le voyais qui arrivais tout juste sur le toit. Hey il s'en sortait mine de rien ! D'un léger coup de pied je fit rouler un des ballon jusqu'à lui et lui fit un clin d’œil. Faut savoir se faire des passes entre peut-être futur coéquipier de la confrérie ! Bon c'était le moment de sauter maintenant ! Je coinçais mon ballon sous mon tee-shirt et prit un peu d'élan avant de sauter direction la piscine tout en lâchant un "Wouuuhouuuuuuu" Dans ces cas la il ne fallait jamais réfléchir avant de sauter, sinon on ne sautait pas. Bon j'avais été viré de mon club de natation mais je savais nagr quand même, le tout était surtout de ne pas perdre le ballon. Une fois arrivé au bord de la piscine je lâchais mon tee-shirt pour faire sortir le ballon et le posais sur le sol avant de sortir de l'eau. Bon plus qu'à mettre un panier maintenant ! Même en étant un pro du basket on était pas à l’abri d'un panier manqué, surtout avec une ballon mouillé après tout. Je visais donc en espérant ne pas me louper et le lançais finalement. Un petit temps suspens  et je baissais mon coude en serrant le poing, faisant ce geste gagnant "YES !" Bon ben c'est bon j'avais finit j'avais tout fait la ! Je dégoulinais de partout, j'avais même de l'eau dans mes chaussette mais je me tournais vers les présidents avant de faire une révérence exagérée. Ah ben ouai j'étais fier de moi ! Et avec ça j'espérais bien être prit. En attendant ceux qui n'avaient pas encore finit je me mis à nouveau à suivre le parcours de mon collègue cravate en souriant.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Non Playable Character
avatar
Masculin Etats-Unis
» Âge : 63
» Célébrité : xxx
» Métier/Job : Doyen de Monroe U.
» Points d'assiduité : 110
» A Sacramento depuis : 16/07/2012
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: So you think you can run ? | Elijah W. Mar 9 Aoû - 14:59

Comme chaque année, le président observait les nouvelles recrues depuis son fauteuil. Il prenait un plaisir presque malsain à les voir ramper sous les filets, patauger dans la boue et se vautrer lors de la course d’obstacles. Le filet et la course d’obstacles étaient ses deux épreuves préférées car, à elles seules, elles éliminaient déjà bon nombre de candidats – les mauviettes qui n’avaient clairement pas leur place dans la confrérie.

Le président s’amusait ainsi à les voir partir, les uns après les autres. Ces deux épreuves avaient effectué un tri très radical. Finalement, il ne restait plus tant de candidats – mais parmi eux, seulement les meilleurs. Le président ne se faisait guère de souci. Il savait très bien que les places étaient limitées. Le parcours – qui n’était pas si terrible – décourageait souvent les candidats.

Beaucoup d’entre eux se plaignaient de devoir ramper. « De vraies fillettes ! » pensait le président des Run Fast. Après quelques chutes lors de la course d’obstacles ou venu le moment d’escalader le mur pour monter sur le toit, les candidats s’énervaient et préféraient abandonner.

Heureusement, comme chaque année, quelques rares recrues savaient impressionner les membres de la confrérie. Les aptitudes physiques n’étaient pas le seul critère qu’affectionnait le président. Pour lui, les aptitudes mentales étaient tout aussi importantes. Un esprit sain dans un corps sain, comme on dit souvent.

Aussi, le président observa tout particulièrement l’un des candidats présents. Un jeune homme bien bâti, qui paraissait bien plus âgé que les autres étudiants de première année, Elijah Wickerley. Celui-ci s’était montré particulièrement fort et habile tout le long du parcours. Ses capacités physiques ne faisaient plus aucun doute et le jeune homme avait su faire preuve d'un grand fair play, ce qi avait été vivement apprécié. Son parcours était proche de la perfection.

À la fin du parcours, Elijah vint se poster devant le président de la confrérie. Néanmoins, celui-ci attendit l’arrivée des autres candidats avant d’annoncer le verdict.

- ...Kaipo et enfin, Elijah Wickerley. Félicitation à vous !

Sans surprise, pratiquement tous les candidats qui étaient arrivés jusqu’au bout du parcours étaient acceptés dans la confrérie, et parmi eux, Elijah Wickerley.

_________________

Venez donner votre avis sur le forum & nous aider
à le promouvoir sur PRD & GoldHeart ! ♥

&
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: So you think you can run ? | Elijah W.

Revenir en haut Aller en bas
So you think you can run ? | Elijah W.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ELIJAH ■ Il fut un jour où 69 était un simple chiffre et il fut un temps où tu pouvais manger une banane tranquillement…
» {Flashback} Back From The Dead [Klaus, Kol & Elijah]
» Elijah Mikaelson
» seule avec sa petite enfin c'est ce qu'elle pense(elijah)
» Elijah Mikaelson - Vampire originel (Pris)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last Chance for Losers ! ™ ::  :: Archives & Corbeille :: Corbeille-